Le gouvernement du Canada publie un premier rapport du projet d’innovation de Canada 2020

À PROPOS DU PROJET D’INNOVATION DE CANADA 2020

Pour devenir plus concurrentiel, le pays se doit d’innover davantage, ou il risque d’être laissé pour compte. Dans cette optique, Canada 2020 a lancé son projet d’innovation, dévoué à l’étude et à la discussion du programme d’innovation (risques, occasions et facteurs clés) qui feront du Canada un pays plus novateur. L’événement « Être novateur » a donné naissance à la première étape du projet en juin 2016. Nous avons par la suite créé des groupes de décideurs canadiens clés pour examiner comment nous pourrions faire du Canada un chef de file en matière d’innovation.

À partir de là, nous avons esquissé un plan pour le projet d’innovation de Canada 2020, axé sur la recherche, les discussions de tables rondes, les sondages, les évaluations et l’engagement du public. Nous avons décidé qu’il s’agirait d’un travail de collaboration inclusif et, avant tout, novateur. Afin que le programme d’innovation soit en lui-même novateur, le processus de consultation doit être flexible, organique et en constante évolution. Canada 2020 ne croit pas que la discussion en matière d’innovation au Canada puisse s’effectuer dans un délai fixé; l’organisme croit plutôt qu’il s’agit d’une conversation continue, qui évolue. Le présent document de travail fait partie de cette conversation.

Depuis le lancement du projet, Canada 2020 a organisé trois conférences d’importance, chacune ayant pour but d’étudier les importants sujets qui ont un effet sur le programme d’innovation canadien. Canada 2020 s’est rendu à Silicon Valley pour en apprendre davantage sur les entrepreneurs, les investisseurs et les chefs de file novateurs canadiens en matière de réflexion. Pendant l’été 2016, nous avons visité huit villes canadiennes pour discuter avec des intervenants clés des secteurs propices à l’innovation. Bien que les secteurs soient très différents les uns des autres, des thèmes communs ont émergé des discussions, comme le talent et l’immigration, la disponibilité du capital-risque et l’aversion pour le risque des Canadiens. Vous pouvez en apprendre plus ici : ProjetInnovation.ca.

Bien que ces conversations soient inestimables, elles ne marquent que le début d’un discours en matière d’innovation au Canada. En effet, ce ne sont pas toutes ces discussions qui seront animées par Canada 2020, et nous nous réjouissons à l’idée d’en connaître plus sur les nombreux rapports et conversations des autres groupes de discussion, institutions académiques et ministères.

La deuxième étape du projet d’innovation de Canada 2020 à documenté les constatations du projet jusqu’à présent. La troisième Conférence annuelle de Canada 2020, en novembre, à marquée le début d’un discours encore plus publicisé en matière d’innovation au Canada et expliquera ce que l’innovation signifie pour le Canada, ainsi que ce que le pays doit faire en matière d’innovation. Pour susciter cette conversation, nous avons présenté dix grandes idées qui feront croître l’innovation au Canada et qui l’appuieront. Nous espérons que certaines de ces idées, de pair avec nos conférences et discussions actuelles, entraîneront des discussions animées et éclairées que Canada 2020 aura pour mandat de faciliter.

SOMMAIRE

  • CHAPITRE 1 : INTRODUCTION SUR L’INNOVATION
  • CHAPITRE 2 : MESURE DE L’INNOVATION
  • CHAPITRE 3 : INNOVATION PAR SECTEUR
  • CHAPITRE 4 : CRÉATION DE GRANDES IDÉES QUI ENGENDRENT L’INNOVATION
  • CHAPITRE 5 : DIX GRANDES IDÉES
    • Première grande idée – Création d’un bureau de cohérence parlementaire et désignation d’un directeur
    • Deuxième grande idée – Données ouvertes, partagées, bien gérées et transparentes
    • Troisième grande idée – Marchés du travail plus actifs
    • Quatrième grande idée – Réinvention des entreprises et des infrastructures de financement au Canada
    • Cinquième grande idée – Création de « sablières » en matière de réglementation financière
    • Sixième grande idée – Établissement « d’objectifs Canada 150 » et de « prix Canada 150 »
    • Septième grande idée – Transformation pancanadienne des compétences en numératie
    • Huitième grande idée – Création d’un réseau de centres de recherche pour les grappes
    • Neuvième grande idée – Réforme de l’immigration qui cible les secteurs des biens échangeables
    • Dixième grande idée – Mise en place d’accords d’innovation spécifiques à chaque secteur
  • CHAPITRE 6 : CONCLUSION

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *