Internet des objets : l’adoption s’accélère

Les technologies de l'Internet des objets se développent et leur adoption s'accélère à grande vitesse. Qu'ils soient en lien avec la cybersécurité ou encore avec l'analyse prédictive, les domaines de l'intelligence artificielle et de la gestion des données ont la cote sur les marchés et le Québec est à se positionner en tant que chef de file mondial dans ces secteurs.

Cette fébrilité qui agite le Québec en termes numériques ne tient pas du miracle. Il y a déjà plusieurs années que des acteurs du réseau (CRIM, CEFRIO, AQT, Prompt, TechnoMontréal, TECHNOCompétences, etc.) de recherche postsecondaire collaborent avec les entreprises et les gouvernements à mettre en œuvre des stratégies en vue de s'adapter aux conditions économiques mondiales.

Si des technologies perturbatrices s'introduisent invariablement d'année en année, modifiant les façons de faire et de produire, il semble que cette capacité à s'adapter laisse plus que jamais place à notre capacité à innover.

Quoique des ruptures apparaissent dans plusieurs secteurs économiques, dont celui du commerce au détail, par exemple, on ressent de plus en plus l'engouement de l'écosystème à vouloir se concerter en vue de tirer profit des opportunités rendues possibles par l'utilisation de nouvelles connaissances.

La réalisation de 5 activités de mobilisation Espace RADAR depuis le début de l'année, par le biais du réseau collaboratif Consortium Innovation, a rassemblé les secteurs manufacturiers, de l'énergie, de l'eau et du transport afin de diffuser des connaissances et échanger des savoir-faire pour ainsi dégager une vision multisectorielle commune en gestion, valorisation et commercialisation des innovations perturbatrices de l'Internet des objets.

Cette transition technologique qui se dessine a mis en évidence le besoin transversal d'examiner les enjeux déterminants reliés à l'adoption et à la commercialisation des technologies de l'Internet des objets, soit la gouvernance des données et les enjeux liés aux normes et règlements gouvernementaux. Parce qu'ils sont au cœur de la transformation, les défis que représentent ces enjeux nécessitent l'implication de plusieurs secteurs industriels ainsi que des autorités gouvernementales, telles que les instances municipales en ce qui a trait aux approvisionnements.

Le Forum Adoption IdO GO-TO-MARKET, qui se tiendra les 23 et 24 octobre 2017, articulera 2 tables rondes sur ces sujets capitaux. Le maillage et les projets collaboratifs en développement économique et technologique formeront le cœur de cette mobilisation de l'écosystème visant à fournir un meilleur accès aux marchés de l'innovation. Comptant déjà plus d'une vingtaine de partenaires de réalisation, ce Forum de rayonnement est l'occasion de tirer profit d'un positionnement en lien avec vos objectifs d'affaires.

Les résultats issus de cette concertation multisectorielle permettront aux entreprises :

  1. d'orienter leurs projets R-D en lien avec les opportunités de marché;
  2. d'identifier de nouveaux partenaires d'affaires;
  3. d'établir des stratégies pour minimiser certains enjeux, tels que ceux reliés à la sécurité des données, aux protocoles de partage, etc.;
  4. d'expérimenter des technologies via le programme de « vitrine technologique ».

De surcroît, nous escomptons rendre publics certains projets collaboratifs qui contribueront à valoriser et faire rayonner les savoir-faire du Québec sur la scène internationale.

Nous vous invitons à nous faire part de vos idées, de vos suggestions, ou encore de votre intérêt à faire partie prenante du Forum Adoption IdO GO-TO-MARKET 2017. Nous sommes à organiser les tables rondes ainsi qu’à préparer le volet « démonstration et vitrine technologique ».


Information
Michel Langelier
Directeur général
michel.langelier@consortium-innovation.org
(514) 712-2727

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *