Les solutions à l’adoption des technologies de l’Internet des objets tracent dorénavant un plan d’action plus évident | Stratégie numérique

Élus, entrepreneurs, chercheurs, experts et partenaires, c'est grâce à vous que cette 1re édition du Forum Adopte IoT doit être considérée comme un franc succès.

En choisissant ensemble d'ouvrir les discussions, nous avons franchi une étape cruciale à tout projet de société : celui de la collaboration. Les défis à relever, et surtout les solutions à l'adoption des technologies de l'Internet des objets, tracent dorénavant un plan d'action plus évident.

L'Internet des objets trouve sa place parmi toutes ces données qui le gouverne. Passage incontournable, cet ensemble d'innovations dessine le futur économique, vitrine prospère du Québec.

Le Forum Adopte IoT se distingue par les réalités mesurables qui y ont été partagées, ouvertement, par ces experts des métiers qui font notre quotidien; la gestion de l'eau, de l'énergie, du transport et de la fabrication.

Profitables d'abord à tous, par l'application pratique des meilleures connaissances et de ses bénéfices escomptés, les technologies de l'Internet des objets pourront dorénavant se diffuser mieux, puisque mieux comprises, et pourront faire l'objet d'une commercialisation modélisée sur un besoin du marché.

Sur la photo, de gauche à droite : Vincent Sabourin, professeur de stratégie des affaires, ESG UQAM; Saul Polo, député de Laval-des-Rapides, adjoint parlementaire du ministre des Finances et président d'honneur du Forum Adopte IoT; Robert Poëti, ministre délégué à l'Intégrité des marchés publics et aux Ressources informationnelles; Michel Langelier, président-directeur général du réseau collaboratif Consortium Innovation; Patrick Huot, adjoint parlementaire du ministre responsable de l'Administration gouvernementale et de la révision permanente des programmes et président du Conseil du trésor.

C'est pourquoi ensemble, nous avons tenu à identifier, explorer, et expliquer, auprès des élus entre autres, comment nous pourrions contribuer à rendre le Québec plus performant. Ces indices que nous sommes à codifier, par ce projet collaboratif, requièrent un suivi afin que les solutions qui seront amorcées puissent être renforcées par un apport continu de connaissances sur l'état de la situation.

Plus qu'un événement, nous souhaitons que cette collaboration puisse continuer à mobiliser les secteurs publics et de par sa main-d'œuvre et l'emploi, saisir de façon intelligente (smart) cet avenir florissant.

Michel Langelier
Président-directeur général
Consortium Innovation

Related posts:

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top