Mémoire SQRI : Se démarquer par les innovations de ruptures

Dans le cadre du processus de consultation de la Stratégie québécoise de la recherche et de l'innovation, le Consortium Innovation, par le biais de l'Observatoire des stratégies et commercialisation de l'innovation (OSCI), a effectué le dépôt d'un mémoire intitulé Se démarquer par les innovations de ruptures et dont les principales recommandations sont les suivantes :

  • Dresser un inventaire et de mesurer les écarts sur le plan de l'adoption des innovations de rupture dans les secteurs clés de l'économie du Québec.
  • Évaluer des innovations de rupture pour des secteurs clés de l'économie du Québec à la lumière des expériences vécues dans les pays industrialisés.
  • Faire l'expérimentation active de mécanismes de concertation à l'aide de la création d'espaces de mobilisation université-industrie dans un contexte neutre à l'extérieur des établissements d'enseignement supérieur ou industriels et en y incluant d'autres parties prenantes comme les associations sectorielles et les municipalités.
  • Mettre en place un processus d'identification des créneaux porteurs en collaboration avec les Centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) afin de faciliter l'identification de créneaux à l'exportation combinée aux possibilités commerciales pour le développement de nouveaux produits.
  • Identifier et faire la promotion de la valeur économique de certains créneaux porteurs dans le cadre d'une approche sectorielle via des bulletins d'information et des activités de diffusion présentant des cas de succès pour des secteurs économiques à fort potentiel à l’exportation.
  • Développer un programme combinant l'identification d'initiatives multidisciplinaires facilitant la transformation de certaines industries au Québec et la mise en oeuvre de projets multidisciplinaires centrés sur le développement de produits à l’aide de collaborations entre centres de recherches de différentes disciplines.
  • Tracer un état de la situation de la disponibilité et des besoins futurs des centres de recherche et de l'industrie pour la main-d'oeuvre scientifique hautement qualifiée à l'égard des innovations de rupture pour les différents secteurs de l'économie du Québec.
  • Mettre en place un processus afin de réaliser une tournée des fonds d'investissement et des fonds de capital de risque au Québec et entamer une réflexion sur les impacts des innovations de rupture sur leur portefeuille d’investissement.
  • Structurer une activité de veille technico-commerciale pour des innovations de rupture spécifiques par des activités de diffusion et de transfert auprès des centres de recherche universitaires et collégiaux.
  • Identifier les écarts sur le plan des équipementiers et des fournisseurs technologiques pour des secteurs impactés par les innovations de rupture.
  • Mettre en place de centres de services pour les PME permettant le partage d'équipements de pointe. Des activités d'identification des niches de marché et de développement de produits pourraient se greffer à ces centres de services partagés.
  • Mettre en place un indice global de l'innovation pour le Québec permettant de faire état des différents aspects de l'écosystème d'innovation en utilisant les données secondaires disponibles, dont celles de l'OCDE.
  • Faciliter la mise en place de réseaux collaboratifs avec des partenaires européens, canadiens et américains afin de faciliter la gestion de l'innovation, de partager des connaissances sur les marchés et le développement des innovations de rupture.
  • Réaliser des activités de vigie technico-commerciale portant sur les innovations de rupture avec des membres ciblés du Réseau Trans-tech.
  • Effectuer des projets pilotes avec des CCTT permettant d'identifier des créneaux porteurs à l'exportation pour le développement de nouveaux produits pour des clients industriels présents dans les secteurs innovants.
  • Fractionner un certain nombre de contrats publics destinés principalement aux entreprises qui proposent des produits et services innovants auprès des ministères et des organismes gouvernementaux.
  • Assouplir les règles d'achat dans les contrats gouvernementaux de façon à faciliter la mise en place de concours permettant la conception de produits et de services innovants.

Identification des actions suggérées pour différents axes d'intervention

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top